Cadre de contenu
Passer le chemin de navigation
Accueil  flèche RESSOURCES POUR L'ÉTUDIANT  flèche Glossaire

Glossaire

 

Télécharger la version imprimable


A | B | C | D | E | F | G | H | I | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V

 

A

ABCP. Voir Papier commercial adossé à des actifs.

ABS. Voir Titre adossé à des actifs.

Accord de Bâle _ Basel Accord. Accord conclu en 1988 recommandant une exigence minimum en capital réglementaire des banques égale à 8 % de la somme de leurs actifs pondérés par le risque. Le Comité de Bâle a modifié le mode de calcul des ratios prudentiels recommandés en 2004 (Bâle II), 2009 et 2010 (Bâle III). (261 / 346, 374, 452)

Accords de swap _ Swap lines. Arrangement par lequel la Fed prête des dollars à d'autres banques centrales en échange de monnaies étrangères. (387 / 217)

Achat à l'open market _ Open market purchase. Achat de titres par la banque centrale qui augmente la quantité de monnaie centrale.. (348 / 541)

Actif _ Asset. Droit de créance ou droit de propriété financier constituant une réserve de valeur. (3 / 3)

Actif net. Voir Richesse nette.

Actifs pondérés des risques _ Risk-weighted assets (RWA). Variable stratégique pour une banque dans la recherche de l'adéquation optimale du capital, car la somme des actifs pondérés commande la charge en capital que doit constituer la banque. Comme le RWA est calculé par les grandes banques elles-mêmes à l'aide de modèles statistiques sophistiqués et opaques, les manipulations de ce paramètre ont conduit à une sous-évaluation des risques et de la couverture en capital. (289)

Actions _ Equities. Droits de propriétés sur la distribution du revenu net et des actifs d'une société, par exemple actions ordinaires. (28 / 33)

Action (ordinaire) _ Stock. Titre assorti de droit sur les résultats et les actifs d'une société. (5 / 5)

Action coercitive précoce _ Prompt corrective action. Obligation faite aux superviseurs des banques aux États-Unis (notamment la FDIC, l'assureur dépôts), depuis 1991, de surveiller le ratio de fonds propres des banques et de mettre en œuvre des sanctions graduelles en fonction de la dégradation de leur capitalisation, pour les contraindre à mettre en œuvre des mesures de redressement. (347)

Action ordinaire _ Common stock. Titre de propriété sur les actifs et les profits d'une société, donnant droit de vote à l'assemblée générale des actionnaires. (5 / 5)

Actionnaire _ Stockholder. Détenteur d'actions d'une société. (147 / 167)

Activités hors bilan _ Off-balance sheet activities. Activités bancaires de négoce d'instruments financiers créatrices de revenus issues de commissions et d'opérations de titrisation, qui affectent les résultats de la banque mais qui n'apparaissent pas au bilan. (247, 261 / 326)

Agence de notation du crédit _ Credit-rating agency. Société de conseil en investissement qui évalue la qualité des titres de dette des sociétés et des collectivités publiques sur la base de leur probabilité de défaut. (126 / 145, 257, 374)

Agrégats monétaires _ Monetary aggregates. Mesures de l'offre de monnaie utilisées par les banques centrales (M1 et M2). (60 / 80)

Analyse de duration _ Duration analysis. Mesure de la sensibilité de la valeur de marché des actifs et des passifs bancaires aux variations de taux d'intérêt. (246 / 324)

Analyse des impasses _ Gap analysis. Mesure de la sensibilité des résultats bancaires aux variations des taux d'intérêt, calculée en soustrayant le montant des passifs sensibles aux taux d'intérêt du total des actifs sensibles aux taux. (245 / 324)

Ancrage du taux de change _ Exchange rate peg. Fixation de la valeur de la monnaie domestique à la valeur d'une autre monnaie de façon à bloquer le taux de change. (486 / 743)

Ancrage nominal _ Nominal anchor. Variable nominale, par exemple taux d'inflation, taux de change, ou quantité de monnaie, que les responsables de la politique économique utilisent pour stabiliser le niveau des prix. (316 / 598)

Anticipations adaptatives _ Adaptative expectations. Anticipations d'une variable formées sur la base d'une moyenne de ses valeurs antérieures. (152 / 173)

Anticipations rationnelles _ Rational expectations. Anticipations qui expriment les prévisions optimales (la meilleure estimation de l'avenir) en utilisant toutes les variables d'information. (153 / 173, 831, 889, 891, 908)

Anti sélection ou sélection contraire _ Adverse selection. Problème créé par l'asymétrie d'information précédant une transaction. Les agents les plus indésirables du point de vue de leur contrepartie sont ceux qui désirent le plus conclure une transaction financière. (41 / 48, 235)

Appréciation _ Appreciation. Accroissement de la valeur d'une monnaie ou d'un actif. (434 / 677)

Approche de marché des actifs _ Asset market approach. Mode de détermination du prix des actifs sur la base des stocks plutôt que des flux d'actifs. (97 / 115)

Approche par la forme réduite _ Reduced-form evidence. Méthode utilisée pour déterminer si une variable en influence une autre en observant seulement la relation directe entre ces deux variables. (588 / 816)

Arbitrage _ Arbitrage. Élimination des occasions de profit sans risque sur un marché. (157)

Arbitrage réglementaire _ Regulatory arbitrage. Situation dans laquelle des banques gardent dans leur bilans des actifs qui supportent la même exigence en capital réglementaire ajusté des risques mais qui sont relativement risqués, comme des prêts à des sociétés très mal notées, tout en sortant des bilans des actifs à faible risques tels que des prêts à des sociétés bénéficiant de notations élevées. (261 / 346)

Arbitrer. Voir Couvrir.

Assurance dépôt ou garantie des dépôts _ Deposit insurance. Dispositif de filet de sécurité destiné à prévenir les ruées et paniques bancaires. En cas de défaillance bancaire, un fonds d'assurance alimenté par une prime payée par les banques assujetties et bénéficiant, dans la plupart des cas, de la garantie de l'État, met en œuvre le remboursement à la clientèle des dépôts bancaires (comptes chèques et certains comptes d'épargne), limité à un certain plafond. (337, 361, 383, 586)

Asymétrie d'information _ Asymmetric information. Inégale connaissance des informations pertinentes par les différentes parties à une transaction. (41 / 48, 234)

Attaque spéculative _ Speculative attack. Situation dans laquelle les spéculateurs procèdent à des ventes massives de la monnaie. (216 / 730)

Automate bancaire _ Automated banking machine. Machine électronique intégrée offrant un guichet automatique de banque (GAB) équipé d'une connexion Internet au site de la banque et d'une liaison téléphonique pour le traitement des ordres de la clientèle. (287 / 389)

haut de page

 

B

Baisse du ratio de levier financier. Voir Désendettement.

Balance commerciale ou balance de biens et de services _ Trade balance. Différence entre les exportations et les importations de marchandises. (468 / 716)

Balance des paiements _ Balance of payments. Système comptable d'enregistrement de tous les mouvements de fonds entre un pays et les autres. (468 / 716)

Balance des transactions sur la base des avoirs officiels de change _ Official reserve transactions balance. Présentation traditionnelle de la balance des paiements qui dégage le solde des comptes de transactions courantes et de capital. (469 / 721)

Banque _ Bank. Institution financière habilitée à recevoir des dépôts de fonds et à distribuer des prêts (banque commerciale, caisse d'épargne, banque à statut coopératif ou mutualiste). (7 / 8)

Banque à charte d'État fédéré (États-Unis) _ State(-chartered) bank. Banque dont l'agrément (licence) est délivré par la commission bancaire d'un État fédéré aux États-Unis. (282 / 349, 383)

Banque centrale _ Central bank. Autorité publique administrative chargée de superviser le système bancaire et responsable de la quantité de monnaie et de crédit offerte à l'économie. Aux États-Unis, le Système de réserve fédérale dans la zone euro de l'Union européenne, la Banque centrale européenne et les banques centrales nationales formant l'Eurosystème au Royaume-Uni, la Banque d'Angleterre etc. (10, 281 / 13, 503)

Banque d'affaires (d'investissement) _ Investment bank. Institution financière spécialisée dans l'aide aux entreprises pour vendre des titres sur le marché primaire des capitaux. (28 / 33)

Banque de proximité _ Community bank. Petite banque locale. (295 / 400)

Banque en ligne _ Virtual bank. Banque sans murs qui n'existe que sur Internet. (287 / 390)

Banque mondiale _ World Bank. La Banque mondiale, créée en 1944 et établie à Washington, n'est pas une banque au sens habituel du terme elle se compose de deux institutions de développement uniques dont le capital est détenu par 187 États membres : la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) et l'Association internationale de développement (IDA). Ces organisations accordent des prêts d'assistance, à long terme, aux pays en développement pour construire des infrastructures (routes, barrages, réseau électrique, etc.) et des équipements physiques capables de contribuer à leur croissance économique. (471 / 723)

Banque nationale (États-Unis) _ National bank. Selon le National Bank Act de 1863 aux États-Unis, banques qui reçoivent leur charte de l'Office of the Comptroller of the Currency, une agence du Trésor fédéral, leur principal superviseur. (283 / 349)

Banque nationalisée, publique _ State-owned bank. Banque dont le capital est détenu par l'État. (282 / 252, 473)

Banque publique. Voir Banque nationalisée.

Banques principales (États-Unis) _ Money center banks. Grandes banques traditionnellement établies (avant les années 2000) dans les centres financiers importants (New York, Chicago, San Francisco). (236 / 313)

Base monétaire _ Monetary base. Aux États-Unis, somme des passifs de la Fed (espèces en circulation et réserves bancaires) et des passifs monétaires du trésor (papier monnaie du Trésor en circulation, pièces). (346 / 551, 590)

Base monétaire non empruntée _ Non borrowed monetary base. Base monétaire moins prêts à l'escompte (réserves empruntées). (353 / 554)

Bénéficiaire résiduel _ Residual claimant. Droit d'un actionnaire de recevoir ce qui reste après que toutes les autres créances sur les actifs de la société ont été satisfaites. (147 / 167)

Bilan _ Balance sheet. Tableau comptable équilibré des actifs et des passifs d'une entreprise. Le total des actifs est égal au total des dettes (engagements) plus le capital (fonds propres). (225 / 299)

Bilan en T _ T-account. Bilan simplifié en forme de la lettre T qui établit seulement les variations des postes du bilan par rapport à une situation initiale donnée. (229 / 306)

Billet de trésorerie. Voir Papier commercial.

Bourse des valeurs, plateforme de négociation ou marché organisé _ Exchange (Stock Exchange). Marché secondaire institutionnalisé sur lequel acheteurs et vendeurs de titres (ou leurs agents, ou courtiers) se rencontrent en un lieu unique pour effectuer des transactions. (5, 29 / 5, 34)

Bulle des prix des actifs _ Asset price bubble. Hausse du prix des actifs sur les marchés des actions ou de l'immobilier très supérieures à leur valeur économique fondamentale, due à des réactions psychologiques des investisseurs. (205 / 271, 285, 378, 627-629)

Voir aussi Bulle spéculative.

Bulle spéculative _ Bubble. Situation dans laquelle le prix d'un actif diffère de sa valeur de marché fondamentale. (161 / 190, 271, 285, 318, 627-9)

haut de page

 

C

Cadre de la préférence pour la liquidité _ Liquidity preference framework. Modèle développé par J. M. Keynes qui explique le taux d'intérêt d'équilibre sur la base de l'offre et de la demande de monnaie. (109 / 125)

Caisse d'émission _ Currency board. Régime monétaire dans lequel la circulation monétaire locale d'un pays est couverte à 100 % par des avoirs en monnaie étrangère (par exemple, le dollar) et où l'autorité responsable de l'émission d'espèces, la banque centrale ou le Trésor, fixe un taux de change fixe de la monnaie domestique à la monnaie étrangère et s'engage à défendre cette parité face à toute demande du public. (490 / 752)

Capital _ Capital. Richesse financière ou physique utilisée pour produire plus de richesse. (27 / 33)

Carte à puce (électronique) _ Smart card. Carte de paiement qui renferme une puce à mémoire rechargeable à la demande en moyens de paiement électroniques auprès de la banque teneur de compte du porteur. (59 / 73, 487)

Causalité inversée _ Reverse causation. Situation où une variable est réputée en expliquer une autre alors que le contraire est vérifié en réalité. (590 / 818)

CDO. Voir Véhicule spécial de titrisation.

CDS. Voir Contrat d'échange sur risque crédit.

Cession de prêt ou participation secondaire au prêt _ Loan sale. Contrat de vente de tout ou partie des revenus d'un prêt spécifique qui permet de le retirer du bilan de la banque. 247 / 326)

Choc d'offre _ Supply shock,. Tout changement dans la technologie ou l'offre de matières premières capable de déplacer la courbe d'offre globale. (572 / 799)

Choc de demande _ Demand shock. Choc capable de déplacer la courbe de demande globale, tel que des variations de l'offre de monnaie, de la dépense publique et des impôts, des exportations nettes ou de la dépense des consommateurs et des entreprises. (568 / 795)

Ciblage d'inflation _ Inflation targeting Stratégie de politique monétaire qui implique l'annonce publique d'un objectif d'inflation chiffré à moyen terme. (399 / 609-617)

Ciblage de taux de change _ Exchange-rate targeting. (486 / 743)

Voir aussi Taux de change chevillé.

Ciblage monétaire _ Monetary targeting. Stratégie de politique monétaire dans laquelle la banque centrale annonce qu'elle réalisera un une certaine valeur (l'objectif) du taux de croissance annuel d'un agrégat monétaire. (395 / 603-9)

Clauses restrictives _ Restrictive covenants. Dispositions qui restreignent certaines des activités dans lesquelles peut s'engager un emprunteur. (172 / 247)

Coefficient de rendement _ Return on assets (ROA). Profit net après impôt par unité d'actif. (238 / 315)

Coefficient de rentabilité (financière) _ Return on equity (ROE) Bénéfice net après impôt par unité de fonds propres. (238 / 315, 489)

Coefficient de réserves obligatoires _ Required reserve ratio. Fraction des dépôts fixée par la banque centrale que les banques doivent détenir en réserves. (228, 347 / 393, 549, 552)

Collatéral. Voir Sûreté.

Comité de Bâle sur la supervision bancaire _ Basel Committee on Banking Supervision. . Comité formé par les gouverneurs et présidents des banques centrales du G-10 en 1974 (élargi au G-20 en 2008) qui se réunit sous les auspices de la Banque des règlements internationaux à Bâle, en Suisse. Ce comité ne dispose que d'un pouvoir de recommandation et non de décision. (261 / 346, 453)

Comité européen du risque systémique (CERS) _ European Systemic Risk Board (ESRB). Responsable de la surveillance macroprudentielle du système financier au sein du Système européen de surveillance financière, le CERS est chargé de prévenir ou d'atténuer les risques systémiques, d'éviter des périodes de difficultés importantes sur les marchés financiers et de contribuer au fonctionnement harmonieux du marché intérieur. (455)

Comptabilité en juste valeur _ Fair-value accounting. Système comptable dans lequel les actifs sont évalués dans le bilan au prix auquel ils pourraient être vendus sur le marché. (266 / 377)

Comptabilité en valeur de marché _ Mark-to-market accounting. Méthode comptable qui évalue dans le bilan les actifs à la valeur à laquelle ils pourraient être vendus sur le marché. (260 / 352)

Compte courant, compte des transactions courantes _ Current account. . Compte qui recense les transactions internationales relatives aux biens et aux services. (468 / 716)

Compte de capital _ Capital account. Compte qui décrit les flux de capitaux entre un pays et d'autres pays. (468 / 717)

Compte à nivelage quotidien _ Sweep account. Arrangement dans lequel le compte-chèques professionnel est ratissé en fin de journée de sorte que le solde supérieur à un certain montant soit réinvesti dans des titres au jour le jour qui rapportent un intérêt à l'entreprise. (292 / 395)

Compte des transactions courantes. Voir Compte courant.

Conception du crédit _ Credit View. Mécanismes de transmission monétaire opérant par le canal des asymétries d'information sur le marché du crédit. (602 / 832)

Condition de parité des taux d'intérêt _ Interest parity condition. Le taux d'intérêt domestique est égal au taux d'intérêt étranger plus le taux d'appréciation anticipé de la monnaie étrangère. (461 / 690)

Conduit _ Conduit. Entité comparable à un SIV spécialisé dans l'émission de papier commercial à court terme (ABCP) adossé à des actifs (prêts immobiliers résidentiels ou commerciaux). (280)

Conflit d'intérêts _ Conflict of interest. Effet du risque moral lorsqu'une institution financière propose des services multiples dont les objectifs concurrents peuvent conduire à cacher des informations pertinentes ou à diffuser des informations trompeuses. (190 / 253, 281, 378, 464, 479)

Conglomérat bancaire. Voir Société de participations bancaires

Conseil des gouverneurs du Système de réserve fédérale (États-Unis) _ Board of Governors of the Federal Reserve System. . Organe exécutif de la banque centrale des États-Unis. Le conseil comprend sept gouverneurs (y compris le président) et joue un rôle essentiel dans la prise de décision au sein de la Réserve fédérale. (322 / 526, 617-619, 626)

Conseil fédéral de l'open market _ Federal Open Market Committee (FOMC). Conseil chargé de décider la conduite des opérations d'open market composé des sept membres du Conseil des gouverneurs du Système de réserve fédérale, du président de la Banque de réserve fédérale de New York et des présidents de quatre autres banques de réserve fédérale désignés par rotation. (322 / 528)

Consommation _ Consumption. Dépense des consommateurs en biens et services non durables (y compris les services relatifs aux biens immobiliers et aux biens de consommation durables). (604 / 834)

Contrat à terme _ Futures contract. Contrat où le vendeur accepte de fournir un certain bien standardisé à l'acheteur à une date future et à un prix convenu spécifiés. (285 / 387)

Contrat d'échange sur risque crédit _ Credit default swap (CDS). Offre de protection vendue par une institution financière, moyennant le paiement d'une commission récurrente, qui porte sur la valeur de titres ABS ou CDO détenus par un investisseur ou une institution financière. (211 / 280, 445)

Contrepartie de M3 dans la zone euro _ Counterparts (monetary aggregates):. L'analyse de la création monétaire en termes de contreparties consiste à étudier les origines de la création de monnaie en termes comptables à partir du bilan consolidé de la banque centrale et des autres établissements de crédit, (61 / 560)

Contrôle prudentiel. Voir Régulation financière.

Coordination des politiques internationales _ International policy coordination. Accord entre pays qui conviennent de coopérer dans la conduite de leurs politiques économiques. (426 / 439)

Corridor des taux directeurs de la BCE. Intervalle de 200 points de base (2 %) au milieu duquel évolue le Refi, taux d'intérêt sur les opérations principales de refinancement de la BCE le plafond du corridor correspond au taux d'intérêt sur la facilité marginale de prêt et le plancher, au taux d'intérêt sur la facilité marginale de dépôt. Le taux du marché monétaire au jour le jour, ainsi encadré par les trois taux directeurs, reste normalement très proche du Refi. (583, 592, 663)

Courbe d'offre _ Supply curve. Courbe représentative de la relation entre la quantité offerte et le prix, toutes choses égales par ailleurs. (95 / 111)

Courbe d'offre globale _ Aggregate supply curve relation entre la quantité de produit offerte et le niveau des prix. (568 / 796)

Courbe de demande _ Demand curve. Courbe décrivant la relation entre la quantité demandée et le prix, toutes autres variables économiques restant constantes. (94 / 111)

Courbe de demande globale _ Aggregate demand curve. Relation entre le niveau des prix et la quantité de produit globale demandée en situation d'équilibre des marchés des biens et de la monnaie. (559, 565 / 791)

Courbe des taux (rendements) _ Yield curve Représentation graphique des taux d'intérêt de différentes obligations en fonction de leur maturité. (130 / 152)

Courbe des taux d'intérêt inversée _ Inverted yield curve. Courbe de la structure par terme des rendements des titres à pente décroissante. (130 / 152)

Courbe IS _ IS curve. Ensemble des combinaisons de la demande globale et des taux d'intérêt pour lesquelles la quantité totale de produit est égale à la quantité totale de produits demandés (équilibre du marché des biens). (534)

Courbe LM _ LM curve. Relation décrivant les combinaisons de taux d'intérêt et de produit global pour lesquelles la quantité de monnaie demandée est égale à la quantité de monnaie offerte (équilibre du marché monétaire). (534)

Court terme _ Short-term. Pour un instrument de dette, maturité d'un an ou moins. (28 / 32)

Courtier _ Broker. Intermédiaire des investisseurs. Rapproche acheteurs et vendeurs pour conclure des transactions. (28 / 34)

Courtier principal _ Prime broker. Intermédiaire financier ayant accès au marché financier et dont le rôle est essentiel pour une banque, un fonds d'investissement ou toute institution financière non habilitée à négocier elle-même des titres.

Coût d'opportunité _ Opportunity cost. Montant des intérêts sacrifiés (rendement espéré) associé à la non détention d'un autre actif. (110 / 127)

Coûts de transaction _ Transaction costs. Temps et argent dépensés à essayer d'échanger des biens, des services, des actifs financiers. (39 / 47, 233)

Couvrir, arbitrer _ Hedge. Se protéger contre le risque. (285 / 387)

Création de dépôts au multiple _ Multiple deposit creation. Processus par lequel l'augmentation des réserves bancaires d'un euro par la banque centrale accroît les dépôts d'un multiple de ce montant. (354 / 545-52)

Crédit. Voir Prêt

Crédit d'escompte _ Discount loan. Emprunt d'une banque auprès du Système de réserve fédérale ou d'une autre banque centrale. Également connu sous le nom d'avance. (227 / 305)

Crise de balance des paiements _ Balance-of-payments crisis. Crise de change provenant de déséquilibres de la balance des paiements d'un pays. (478 / 732)

Crise financière _ Financial crisis. Rupture massive des marchés financiers qui se caractérise par de fortes chutes du prix des actifs et de nombreuses faillites d'institutions financières et d'entreprises non financières. (7, 199 / 265)

Cycle conjoncturel ou phases conjoncturelles _ Business cycle. Succession de phases d'expansion et de récession de la production globale dans l'économie. (8 / 9)

Cycle conjoncturel politique ou politique de stop and go _ Political business cycle. Cycle conjoncturel lié aux politiques expansionniste (go) précédant une élection et restrictive (stop) après cette élection. (339 / 741)

haut de page

 

D

Défaillance bancaire _ Bank failure. Situation dans laquelle une banque ne peut plus satisfaire ses engagements de payer ses déposants et ses autres créanciers et qui la conduit à cesser son activité. (255 / 267, 445, 465)

Défaut _ Default. Situation où l'émetteur d'un instrument de dette est incapable d'assurer le paiement des intérêts dus ou le remboursement du montant échu à la date de maturité. (30, 123 / 37, 491)

Déficit budgétaire _ Budget deficit. Excès de la dépense de l'État sur ses recettes. (12 / 14)

Déflation par la dette _ Debt deflation. . Théorie de l'économiste Irving Fisher (1933) selon laquelle il peut s'établir, au cours d'une crise financière, une baisse substantielle du niveau des prix provoquant une détérioration de la richesse nette des entreprises et des ménages en raison de la hausse du fardeau réel de leur dette. (206 / 273)

Demande excédentaire. Voir Excès de demande.

Demande globale _ Aggregate demand. La quantité totale de biens et services demandée dans l'économie pour différents niveaux de prix. (520, 565 / 791)

Dépréciation. Voir Dévalorisation.

Dépense de consommation _ Consumer expenditure. Demande (dépense) totale en biens et services de consommation. (519, 565 / 791)

Dépense de consommation autonome _ Autonomous consumer expenditure. Montant de la consommation indépendant du revenu disponible. (521)

Dépense de consommation durable _ Consumer durable expenditure. Dépense des consommateurs en biens durables, équipement ménager, audiovisuel, mobilier, voitures. (601 831)

Dépense publique _ Government spending. Dépenses en biens et services de l'ensemble des administrations publiques. (520, 565 / 795)

Dépôt de garantie

Dépositaire _ Depositary. Prestataire chargé de la conservation des titres et du contrôle de la régularité des décisions de gestion prises pour le compte du fonds d'investissement ou de l'OPCVM. (365)

Dépôt de garantie. Voir Encaisse minimum.

Dépréciation d'actif _ Writedown. Diminution de la valeur d'un actif dans le portefeuille de négociation du bilan d'une institution financière, à la suite de la baisse du prix auquel cet actif se négocie sur le marché. Souvent notifiée par l'agence de notation qui évalue le titre. Dans la comptabilité en juste valeur, cette dépréciation est obligatoire et les pertes sont imputées, dans la plupart des cas, sur les fonds propres de la banque. (201, 266, 302, 442, 493)

Voir aussi Dévalorisation.

Désendettement ou baisse du ratio de levier financier _ Deleveraging. Diminution par les banques de leur portefeuille de prêts et de titres lorsqu'elles ont insuffisamment de capital. (204 / 270)

Désintermédiation _ Disintermediation. Réduction des flux de fonds dans le système bancaire qui provoque une diminution du mode de financement intermédié. (200 / 394, 471)

Dette non garantie _ Unsecured debt. Dette non couverte par des sûretés (collatéral). (171 / 232)

Dette sécurisée _ Secured debt. Dette garantie par des sûretés, du collatéral. (171 / 232)

Dévalorisation, dépréciation _ Depreciation. Baisse de la valeur d'une monnaie (434 / 287, 442, 677)

Voir aussi Dépréciation d'actif.

Dévaluation _ Devaluation. Redéfinition de la valeur fixe d'une monnaie à un niveau inférieur. (473 / 726)

Diversification _ Diversification. Consiste à investir dans un assortiment (portefeuille) d'actifs dont les rendements ne varient pas toujours ensemble, ce qui permet un risque global du portefeuille plus faible que la somme des risques des actifs individuels. (40 / 48)

Dividende _ Dividend. Paiement périodique aux détenteurs d'actions. (28, 147 / 33)

Doctrine des effets réels _ Real bills doctrine. Principe d'action (aujourd'hui démenti) de la politique monétaire qui soutenait que, tant que les prêts sont accordés pour soutenir la production de biens et de services, fournir des réserves au système bancaire pour financer ces prêts ne provoque pas d'inflation. (418)

Dollarisation _ Dollarization. Adoption d'une monnaie solide, notamment le dollar américain, comme monnaie d'un autre pays. (490 / 754)

Double mission _ Dual mandate. Compétence attribuée à une banque centrale comportant deux objectifs d'égale importance : la stabilité des prix et le maintien d'un niveau d'emploi maximum. 320 / 527, 601-2)

Droit de douane. Voir Tarif douanier.

Droits de tirage spéciaux _ Special drawing rights. Substitut papier à l'or émis par le Fonds monétaire international utilisable comme instrument de réserves internationales. 476 / 728)

haut de page

 

E

E-monnaie. Voir Monnaie électronique.

Économies d'échelle _ Economies of scale. Réduction des coûts de transaction par unité de transaction quand le volume (l'échelle) des transactions augmente. (34 / 47)

Économies de gamme _ Economies of scope. Capacité d'utiliser une même ressource pour produire différents biens et services. (189, 299 / 404, 424)

Économies de marché émergentes _ Emerging market economies. Économies à un stade précoce de développement économique qui se sont récemment ouvertes aux flux de biens, de services et de capital du reste du monde. (212)

Effet d'éviction intégral _ Complete crowding out effect. Situation où une politique budgétaire expansionniste, par accroissement de la dépense publique notamment, n'entraîne pas une hausse de la production dans la mesure où elle est compensée par une baisse équivalente de la dépense privée. (554)

Effet Fisher _ Fisher effect. Les taux d'intérêt augmentent avec la hausse de l'inflation anticipée. Effet analysé par l'économiste américain Irving Fisher dans les années 1930. (104 / 121)

Emballement du crédit _ Credit boom. Surabondance de prêts offerts par les institutions de crédit en période d'expansion accélérée. (204 / 379)

Encaisse en espèces (au coffre) _ Vault cash. Espèces physiquement détenues par la banque et conservée au coffre jusqu'au lendemain. (228 / 302)

Encaisse minimum ou dépôt de garantie _ Compensating balance. Montant minimum de fonds exigé que doit conserver sur son compte chèques à la banque une entreprise bénéficiaire d'un prêt. (244 / 322)

Encaisses réelles _ Real money balances. Quantité de monnaie en termes réels. (505 / 697, 769)

Engagement de financement _ Loan commitment. Promesse d'une banque (pour une durée future déterminée) de fournir à une entreprise des prêts dans une limite spécifiée, à un taux fixé lié au taux d'intérêt du marché. (243 / 321)

EONIA (Euro OverNight Index Average) indice moyen des taux de l'argent au jour le jour. EONIA est le taux de rémunération des dépôts interbancaires du jour. C'est la moyenne, pondérée par les montants, des taux effectivement traités sur le marché monétaire interbancaire de l'euro pendant la journée par le même panel de grandes banques que pour le calcul d'EURIBOR, pour les dépôts/prêts jusqu'au lendemain ouvré. (592)

Équation des échanges _ Equation of exchange. L'équation MV = PY qui relie le revenu nominal à la quantité de monnaie. (500 / 605)

Équilibre de marché _ Market equilibrium. Situation où la quantité que des agents désirent acheter (demandent) est égale à la quantité que des agents désirent vendre (offrir). (96 / 112)

Équivalence ricardienne _ Ricardian equivalence. Théorie attribuée à l'économiste anglais du XIXe siècle David Ricardo, selon laquelle quand l'État est en déficit et émet des titres, le public prend conscience qu'il devra subir des hausses d'impôts futures pour rembourser ces emprunts. (630 / 872)

Escompte _ Discount. Pratique bancaire traditionnelle consistant à racheter des créances (lettres de change, billets à ordre, traites, remises) avant leur maturité à un prix inférieur à leur valeur faciale. (91, 305, 311, 412, 467)

Esprits animaux _ Animal spirits « (Descartes, Les Passions de l'âme, article 10, 1649). Vagues d'optimisme et de pessimisme qui affectent le désir de consommer des entreprises et des consommateurs. (527, 568 / 795, 829)

Étalon-or _ Gold standard. Régime de change fixe dans lequel une monnaie est directement convertible en or. (470 / 722)

EURIBOR (Euro Interbank Offered Rate) taux interbancaire offert sur l'euro. EURIBOR est le taux d'intérêt moyen auquel un panel de 57 banques européennes de premier plan se consentent des prêts en euros. Pour déterminer les taux EURIBOR, les 15 % supérieurs et inférieurs des taux mentionnés ne sont pas pris en compte. Chaque jour ouvrable, à 11 h 00 CET, les taux d'intérêt EURIBOR sont fixés et transmis à toutes les parties participantes et à la presse. Le taux EURIBOR, qui couvre les durées allant d'une semaine à un an, est l'un des deux taux de référence du marché monétaire de la zone euro, avec le taux EONIA. (215, 593)

Euro-obligations (après 1999 _ Euro bonds. Depuis 1999 : titres émis et libellés en euros et vendus dans l'euro zone ou dans d'autres pays. (45)

Euro-obligations (avant 1999 _ Eurobonds. Avant 1999 : par similarité avec les eurodollars, titres libellés dans une monnaie autre que celle du pays dans lequel ils sont vendus. (37 / 45)

Eurodevise _ Euro currencies. Avant 1999 : variante des euro obligations : dépôts en monnaie d'un pays d'origine étranger dans une banque étrangère. (37 / 45)

Eurodollars _ Eurodollars. Dollars des États-Unis déposés dans des banques étrangères situées en dehors du pays ou dans des filiales étrangères de banques américaines. (37 / 45)

Eurosystème _ Eurosystem. Au sein du Système européen de banques centrales, l'Eurosystème désigne le dispositif permettant au SEBC d'accomplir sa mission au sein de la zone euro qui comprend 17 États membres au 1er janvier 2011. La BCE et les 17 BCN de la zone euro ont pour mission de définir et mettre en œuvre la politique monétaire de la zone euro, de conduire la gestion des réserves officielles de change et de veiller au bon fonctionnement du système des paiements de la zone. (518, 638-41)

Excédent budgétaire _ Budget surplus. Excès des recettes fiscales sur la dépense publique. (12 14)

Excès d'offre ou offre excédentaire _ Excess supply. Situation dans laquelle la quantité offerte est plus grande que la quantité demandée. (96 / 112)

Excès de demande ou demande excédentaire _ Excess demand. Situation dans laquelle la quantité demandée est plus grande que la quantité offerte. (96 / 112)

Exigence en capital réglementaire _ Capital requirement. obligation réglementaire faite aux banques de détenir un minimum de capitaux propres capables d'absorber des pertes d'exploitation, de façon à réduire le risque moral créé par les institutions financières. (260 / 343, 453)

Voir aussi Gestion de l'adéquation du capital et Ratio de fonds propres ajusté des risques

Exigences en réserves _ Reserve requirements. Règlementation rendant obligatoire pour les institutions de dépôt de conserver une certaine proportion de leurs dépôts dans des comptes à la banque centrale. (228 / 393)

Exportations nettes _ Net exports. Dépense étrangère nette en biens et services domestiques, égale aux exportations moins les importations. (520, 565 / 791)

haut de page

 

F

Facilités bancaires internationales _ International banking facilities (IBF). Établissements bancaires situés aux États-Unis qui peuvent accepter des dépôts à terme étrangers sans constituer de réserves obligatoires ou limiter les intérêts créditeurs. (308 / 415)

Facilité de dépôts _ Deposit facility. Facilité permanente offerte aux banques d'effectuer des dépôts à 24 heures auprès de l'Eurosystème, rétribuée par un taux d'intérêt fixe inférieur de 100 points de base (1 %) au taux Refi des opérations principales de refinancement, le premier taux directeur de la BCE. (390 / 583, 661, 667)

Facilité marginale de prêt _ Marginal lending facility. Permet aux banques d'obtenir des banques centrales nationales de l'Eurosystème, contre la remise de garanties, des prêts de monnaie centrale à 24 heures. (390 / 582, 661)

Facilité permanente de refinancement _ Standing lending facility. Faculté offerte aux banques les plus réputées d'emprunter sans restriction auprès d'une banque centrale. (384 / 581)

Faire marcher la planche à billets _ Printing money. Voir Monétisation de la dette.

Finance comportementale _ Behavioral finance. Domaine de la finance qui recourt à des concepts issus d'autres sciences sociales comme l'anthropologie, la sociologie ou la psychologie pour expliquer notamment le comportement du prix des actifs. (162 / 191)

Finance électronique _ E-finance. Nouvelles techniques électroniques permettant de délivrer des services financiers. (7 / 9)

Flottement administré (impur) des monnaies _ Managed float regime (dirty floating). Régime de change dans lequel les pays s'efforcent d'influencer leurs taux de change en achetant et en vendant des devises. (470 / 728)

Flottement impur _ Dirty float. Régime de change dans lequel les pays s'efforcent d'influencer leurs taux de change en achetant et en vendant des monnaies (on parle aussi de régime de flottement administré). (470 / 728)

Flux de revenu _ Cash-flow. Différence entre les encaissements et les débours en espèces. Paiements en espèces au profit du détenteur d'un titre. (69, 147 / 838)

Fonction de demande globale _ Aggregate demand function. Relation entre le produit global et la demande globale qui associe la quantité de produit global demandée à chaque niveau de produit global. (793)

Fondamentaux du marché _ Market fundamentals. Facteurs qui influencent directement les flux de revenus futurs d'un titre. (158 / 179)

Fonds monétaire _ Money market mutual fund (MMMF). Créés aux États-Unis en 1970, ces fonds collectifs investissent à court terme en actifs du marché monétaire (bons du Trésor, papier commercial, repos). Les parts sont remboursables à prix fixe (1 dollar) payable et les intérêts sont capitalisés quotidiennement sous forme de nouvelles parts de 1 dollar sans gain ou perte en capital. La part a une valeur d'actif nette constante de 1 dollar. Ces fonds sont très populaires car ils paient un intérêt, à la différence des dépôts à vue, et ils donnent droit à tirer des chèques directement à concurrence du solde. Les fonds monétaires américains sont donc très différents des SICAV de trésorerie françaises. (280, 357, 394)

Fonds monétaire international (FMI) _ International Monetary Fund (IMF),. Organisation internationale créée par l'accord de Bretton Woods en 1944, dont l'objectif est de soutenir la croissance du commerce mondial en accordant des prêts aux pays qui éprouvent des difficultés de balance des paiements. (470 / 723)

Fonds propres _ Equity capital. Voir Actif net ou richesse nette.

Formation de stocks _ Inventory investment. Dépense des entreprises en vue d'augmenter leur détention de matières premières, de pièces détachées et de biens finis. (522)

Fuite des dépôts ou retrait des dépôts _ Deposit outflows. Perte de dépôts consécutives à des retraits ou des ordres de paiement des déposants. (232 / 308)

haut de page

 

G

GAB. Voir Guichet automatique de banque.

Gestion de l'adéquation du capital _ Capital adequacy management. Choix par une banque du montant de capital qu'elle désire détenir et acquisition de la quantité de fonds propres nécessaires. (232 / 314, 373)

Gestion de liquidité, de trésorerie _ Liquidity management. Choix d'une banque relatifs à la détention d'actifs suffisamment liquides pour satisfaire les engagements de la banque envers les déposants. (232 / 308)

Gestion de passif _ Liability management. Acquisition de fonds au plus bas coût pour augmenter les profits. (232 / 308, 313)

Gestion de trésorerie. Voir Gestion de liquidité.

Globalisation financière _ Financial globalization. Processus dans lequel des économies s'ouvrent aux mouvements de capitaux et aux institutions financières d'autres pays. (213 / 287, 428)

Grands organismes bancaires complexes _ Large, complex banking organizations (LCBO) Conglomérats financiers de grande taille, au sens des régulateurs fédéraux américains, qui produisent des services bancaires et financiers. (299 / 405)

Voir aussi Institutions financières d'importance systémique.

Guichet automatique de banque (GAB) _ Automated teller machine. Système électronique offrant des services bancaires 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, notamment un distributeur automatique de billets (DAB). (287 / 402)

Guichet de l'escompte _ Discount window. Facilité de prêt aux banques accordée par la Réserve fédérale ou la banque centrale. (384 / 302, 585)

haut de page

 

H

Hubris. Terme grec signifiant démesure. État d'esprit mégalomane d'un dirigeant (entreprise, banque, etc.) persuadé d'incarner le maître du monde et qui oriente en ce sens la politique de l'entité qu'il conduit (fusions, acquisitions, innovations, communication, etc.).

Hyperinflation _ Hyperinflation. Inflation extrême dont le taux dépasse 50 % par mois. (56 / 69, 858)

Hypothèse d'efficience des marchés _ Efficient market hypothesis. Application de la théorie des anticipations rationnelles aux marchés financiers. (155 / 176)

Hypothèque de catégorie intermédiaire _ Alt(ernate)-A mortgage (littéralement, hypothèque alternative à une hypothèque de catégorie A). Hypothèque constituée sur un emprunteur à probabilité de défaut intermédiaire, supérieure à celle d'un emprunteur de première (prime) catégorie, mais inférieure à celle d'un emprunteur à risque élevé (subprime). (207 / 276)

Hystérèse _ Hysteresis. Écart par rapport au niveau de plein emploi résultant d'un chômage élevé dans le passé. (579 / 807)

haut de page

 

I

Indépendance instrumentale _ Instrumental independence. Capacité de la banque centrale à définir ses instruments de politique monétaire. (330 / 510)

Indépendance opérationnelle _ Goal independence. Capacité de la banque centrale à fixer les objectifs de la politique monétaire. (330 / 511)

Indice de taux de change effectif _ Effective exchange rate index Indice reflétant la valeur d'un panier de monnaies étrangères représentatives. (452 / 700)

Inflation _ inflation. État de hausse continue du niveau général des prix. (8 / 10)

Inflation (poussée) par les coûts _ Cost-push inflation. Inflation provoquée par la pression des salariés pour obtenir des hausses de salaires. (624 / 866)

Inflation (tirée) par la demande _ Demand-pull inflation. Type d'inflation résultant de politiques économiques qui déplacent la courbe de demande globale. (624 / 866)

Ingénierie financière _ Financial engineering. Processus de recherche et développement de produits et services financiers innovants qui répondent à une attente des clients et produisent des profits. (207 / 284)

Institution d'épargne _ Thrift institution (thrift). Caisse d'épargne (savings and loan association), banque d'épargne mutualiste (mutual savings bank) ou coopérative de crédit (credit union). (43 / 382)

Institutions financières d'importance systémique (SIFI) _ Systemically important financial institutions (SIFI). Conglomérats bancaires ou financiers, trop grands pour faire faillite et trop importants pour être sauvés, au sens du Conseil de la stabilité financière à Bâle, dont la défaillance causerait des dommages à l'économie du pays et d'autres pays.

Voir aussi Grands organismes bancaires complexes.

Instrument de politique monétaire _ Operating instrument (policy instrument). Variable très réactive aux impulsions de la banque centrale et qui trace la direction de sa politique monétaire. (409 / 569, 592-3, 651-4, 663)

Instrument financier. Voir Titre.

Intermédiaire, spécialiste ou teneur de marché _ Dealer. Intermédiaire entre acheteur et vendeur qui vend des titres aux prix qu'il fixe lui-même. (30 / 34)

Intermédiaires financiers _ Financial intermediaries. Institutions qui empruntent des fonds aux agents qui ont épargné et qui prêtent à d'autres agents parmi ces institutions figurent les banques commerciales, les banques d'investissement, les caisses d'épargne, les coopératives de crédit, les sociétés financières, les compagnies de financement, les fonds d'investissement, les fonds de retraite, les compagnies d'assurance, etc. (6 / 7)

Intermédiation financière _ Financial intermediation. Mode de financement indirect où les intermédiaires financiers mettent en relation les épargnants- prêteurs et les dépensiers-emprunteurs. (39 / 66, 50, 471)

Intervention de change _ Foreign exchange intervention. Transaction financière internationale où une banque centrale achète ou vend de la monnaie pour influencer les taux de change étrangers. (463 / 707)

Intervention non stérilisée sur le marché des changes _ Unsterilized foreign exchange intervention. Intervention en change où la banque centrale permet à l'achat ou à la vente de monnaie domestique d'affecter la base monétaire (monnaie centrale). (465 / 471)

Intervention stérilisée sur le marché des changes _ Sterilized foreign exchange intervention. Intervention en change de la banque centrale associée à une opération d'open market compensatoire de façon à laisser inchangée la quantité de monnaie centrale et la masse monétaire. (466 / 712)

Investissement désiré _ Planned investment spending. Dépense totale prévue par les entreprises en formation de capital physique nouveau (par exemple machines, équipement informatique, locaux industriels ou commerciaux) ainsi qu'en dépense en logements nouveaux. (519, 565 / 791)

Investissement fixe _ Fixed investment. Dépenses des entreprises en équipement (ordinateurs, moyens de transport), en installations (usines, bureaux), et des ménages en logement résidentiel. (522)

haut de page

 

K

Keynésien _ Keynesian. Qui défend la conviction, inspirée par John Maynard Keynes, que les mouvements du niveau des prix et du produit global sont déterminés par des variations non seulement de l'offre de monnaie mais aussi de la dépense publique et de la politique financière, ainsi que la croyance que l'économie n'est pas intrinsèquement stable. (576 / 807, 820)

haut de page

 

L

Lettre de mission _ Hierarchical mandate. Mission confiée à la banque centrale de défendre en priorité la stabilité des prix, mais aussi de poursuivre d'autres objectifs si cette priorité est satisfaite. (319 / 601)

Libéralisation financière _ Financial liberalization. Élimination des restrictions sur les marchés financiers. (204 / 270)

Liquide _ Liquid. Facile à mobiliser, à convertir en disponibilités. (29 / 34)

Loi du prix unique _ Law of one price. Principe selon lequel, si deux pays produisent un bien identique, le prix de ce bien devrait être le même dans le monde entier, quel que soit le pays qui le produit. (437 / 682)

Long terme _ Long-term. Pour un instrument de dette (une créance), maturité de 10 ans ou plus. (28 / 32)

haut de page

 

M

M1. Aux États-Unis, agrégat monétaire comprenant les espèces, les chèques de voyage et les comptes chèques. En Europe, agrégat des disponibilités monétaires. (60 / 80)

Voir aussi Agrégats monétaires.

M2. Aux États-Unis, agrégat monétaire qui comprend, en plus de M1 : les comptes de dépôt rémunérés au taux du marché monétaire (money market deposit accounts), les parts de fonds d'investissement monétaire (money market mutual funds), les dépôts à terme de petit et moyen montant, les comptes d'épargne, les pensions contre effets au jour le jour (overnight repurchase agreements) et les dépôts en eurodollars à 24 heures. En Europe, agrégat des disponibilités monétaires et quasi monétaires. (61 / 80)

Voir aussi Agrégats monétaires.

Marché « au comptoir «, de gré à gré _ Over-the-counter market. Marché secondaire où des spécialistes, installés en différents lieux et disposant de stocks de titres, sont prêts à acheter ou vendre de gré à gré à tout client qui s'enquiert de leurs prix et les accepte. (29 / 35)

Marché des capitaux _ Capital market. . Marché financier où s'échangent les instruments de dette (en général d'une durée supérieure à un an) et les instruments de fonds propres. (24 / 28)

Marché des changes (étrangers) _ Foreign exchange market. Marché sur lequel sont déterminés les taux de change. (13, 433 / 15, 675)

Marché financier _ Financial market. Lieu où s'effectuent les transferts de fonds entre les agents à surplus de fonds et ceux qui ont besoin de fonds disponibles. (3 / 4)

Marché monétaire _ Money market. Marché financier sur lequel s'échangent exclusivement des instruments de dette à court terme (à moins d'un an d'échéance). (29 / 35)

Marché primaire _ Primary market. Marché financier où se vendent initialement les nouvelles émissions de titres (actions, obligations) aux acheteurs- investisseurs. (28 / 33)

Marché secondaire _ Secondary market. Marché financier sur lequel des titres émis précédemment peuvent être revendus. (28 / 33)

Maturité _ Maturity. Durée restant à courir jusqu'à la date d'échéance d'un instrument de dette. (28v32)

Mécanisme d'auto-ajustement (ou auto-correcteur) _ Self-correcting mechanism. Propriété d'une économie dont la production revient finalement au niveau du taux naturel quel que soit son niveau initial. (575 / 803)

Mécanismes de transmission de la politique monétaire _ Transmission mechanisms of monetary policy. Canaux par lesquels l'offre de monnaie affecte l'activité économique. (588 / 816)

Mégabanque interrégionale (États-Unis) _ Super regional bank. Conglomérat bancaire analogue aux banques des centres monétaires par la taille, mais dont le siège n'est pas établi dans un des centres monétaires (New York, Chicago, San Francisco). (299 / 407)

Mobilité du capital _ Capital mobility. Situation dans laquelle les non résidents peuvent facilement acquérir des actifs d'un pays et où les résidents de ce pays peuvent aisément acheter des actifs étrangers. (461 / 689)

Modèle " émettre et distribuer " _ Originate-to-distribute model Modèle d'affaire dans lequel les prêts hypothécaires sont originés par des institutions spécifiques, comme les sociétés de financement immobilier, puis distribués aux investisseurs sous forme d'obligations adossées à ces actifs sous-jacents. (208 / 281, 354, 362, 453)

Modèle de croissance de GordonvGordon growth model. Modèle simplifié permettant de calculer la valeur de l'action en supposant constante la croissance des dividendes. (148 / 170)

Modèle économétrique _ Econometric model. Modèle dont les équations sont estimées par des méthodes statistiques. (644 / 780, 890)

Modèle généralisé d'évaluation par les dividendes _ Generalized dividend model. Établit que le prix d'une action est déterminé exclusivement par la valeur actualisée des dividendes futurs. (149 / 169)

Modèle structurel _ Structural model. Description du fonctionnement de l'économie à l'aide d'une série d'équations qui expliquent le comportement des entreprises et des consommateurs dans les différents secteurs de l'économie. (588 / 816)

Monétarisme _ Monetarism. Conviction que l'offre de monnaie est le premier facteur de variation du niveau des prix et du produit global. (515 / 821)

Monétariste _ Monetarist. Adepte de la pensée de Milton Friedman, pour qui les variations de l'offre de monnaie représentent les sources essentielles de variation du niveau des prix et du produit global, et qui considère que l'économie est fondamentalement stable. (577 / 821)

Monétisation de la dette publique _ Monetizing the debt. Méthode de financement de la dépense publique qui conduit à retirer du public les titres de dette émis par l'État en les remplaçant par de la monnaie centrale (monnaie à haut pouvoir). (628 / 870)

Voir aussi Faire marcher planche à billets.

Monnaie (offre de monnaie) _ Money (money supply). Ce qui est généralement accepté en paiement de biens et de services ou en remboursement de dettes. (8 / 9)

Monnaie à haut pouvoir _ High-powered money. Base monétaire. (347 / 540)

Monnaie de référence, d'ancrage _ Anchor currency. Monnaie par rapport à laquelle sont fixées les monnaies d'autres pays. (470 / 722)

Monnaie de réserve _ Reserve currency. Monnaie, comme le dollar des États-Unis, utilisée par d'autres pays pour libeller les actifs qu'ils détiennent comme réserves internationales. (471 / 723)

Monnaie électronique (e-monnaie) _ Electronic money (e-money). Moyens de paiement qui n'existent que sous forme électronique et qui remplacent les espèces (par exemple, porte-monnaie électronique). (58 / 73)

Monnaie électronique _ E-cash monnaie électronique. Moyen de paiement électronique permettant de régler des achats de biens et de services sur Internet. (59 / 73)

Monnaie marchandise _ Commodity money. Monnaie faite de métal précieux ou de toute autre marchandise de valeur. (57 / 70)

Monnaie régalienne, fiduciaire _ Fiat money. Papier monnaie institué monnaie légale par l'État et inconvertible en pièces ou métal précieux. (57 / 70)

Moyen d'échange _ Medium of exchange. Tout ce qui est utilisé pour payer des biens ou services. (54 / 70)

Moyen terme _ Intermediate term. Pour un instrument de dette, une maturité comprise entre un et dix ans. (28 / 32)

Multiplicateur de dépense _ Expenditure multiplier. Rapport de la variation du produit global à une variation de la dépense d'investissement (ou de la dépenses autonome). (525)

Multiplicateur de fonds propres _ Equity multiplier. Quantité d'actifs par unité de fonds propres. 238 / 316)

Multiplicateur de dépôts flexible _ Flexible deposit multiplier. Analyse complexe développée par les économistes monétaristes Karl Brunner et Allan H. Meltzer dans les années 1970, qui introduit dans le multiplicateur de dépôts des réactions du comportement des déposants et des banques aux variations des taux d'intérêt. (552)

Voir aussi Multiplicateur de dépôts simple.

Multiplicateur de dépôts simple _ Simple deposit multiplier. Expansion au multiple des dépôts provenant de l'accroissement des réserves bancaires dans un modèle simplifié dans lequel le comportement des déposants et des banques ne joue aucun rôle. Les taux d'intérêt sont aussi absents du mécanisme élémentaire. (358 / 549)

Voir aussi Multiplicateur de dépôts flexible.

Multiplicateur monétaire _ Money multiplier. Rapport entre la variation de l'offre de monnaie et une variation donnée de la base monétaire. (362 / 545- 53, 559)

haut de page

 

N

NAIRU - Non accelerating inflation rate of unemployment taux de chômage auquel l'inflation est stable. Taux de chômage qui s'établit à l'équilibre de la demande et de l'offre de travail et qui élimine la tendance de l'inflation à s'accélérer. (413 / 624, 796)

Négociations de marché pour compte propre _ Proprietary trading. Fait d'effectuer des opérations sur le trading account (compte de négociations) de l'entité bancaire lors de l'acquisition ou la vente d'actions, de produits dérivés, de contrats à terme ou d'options sur ces instruments ou tout autre instrument financier visé par les agences de régulation financière (covered instruments). (366)

Neutralité de la monnaie _ Monetary neutrality. Postulat selon lequel, à long terme, un accroissement en pourcentage de l'offre de monnaie est compensé par la même variation en pourcentage du niveau des prix, laissant inchangée l'offre réelle de monnaie et toutes les autres variables économiques, comme les taux d'intérêt. (450, 559 / 698)

Neutralité de la monnaie à long terme _ Long-run monetary neutrality. Voir Neutralité de la monnaie.

Niveau général des prix _ Aggregate price level. Prix moyen des biens et services dans l'économie. (8 / 10)

Numéraire _ Currency. Papier monnaie (billets en dollars, en euros) et pièces de monnaie. (30, 53 / 65)

haut de page

 

O

Objectif intermédiaire _ Intermediate target. Une variable, parmi plusieurs possibles (comme un agrégat monétaire ou des taux d'intérêt), qui exerce un effet direct sur l'emploi et le niveau des prix que la banque centrale s'efforce d'influencer. (409 / 603)

Obligation. Voir Titre de créance

Obligation à zéro-coupon _ Discount bond (zero-coupon bond). Instrument du marché du crédit acheté à un prix inférieur à sa valeur nominale et remboursé à sa valeur nominale à son échéance ne produit pas de paiement d'intérêts. (72 / 91)

Obligations étrangères _ Foreign bonds. Titres vendus dans un pays étranger et libellés dans la monnaie de ce pays. (37 / 45)

Obligation indexée _ Indexed bond. Obligation dont les paiements des intérêts et/ou du principal sont ajustés en fonction des variations du niveau des prix, et dont, par conséquent, le taux d'intérêt fournit une mesure directe du taux d'intérêt réel. (86 / 104)

Obligations pourries _ Junk bonds. Obligations dont la notation est inférieure à Baa (ou BBB) comportant un risque de défaut élevé. (126 / 146)

Obligation sans risque _ Default-free bond. . Obligation sans risque, comme les obligations émises par les États des pays les plus riches. (124 / 144)

Occasion de profit inexploitée _ Unexploited profit opportunity. Situation dans laquelle l'investisseur peut gagner un rendement supérieur à la normale. (157 / 178)

Offre excédentaire. Voir Excès d'offre.

Offre globale _ Aggregate supply. Quantité de produit global offerte par l'économie à différents niveaux de prix. (565 / 795)

Offre de monnaie _ Money supply. Quantité de monnaie. (8 / 9)

Opération inverse _ Reverse transaction. Achat ou vente en pension d'actifs éligibles par l'Eurosystème, ou opérations de refinancement contre actifs admissibles comme collatéral dénouées au bout de deux semaines. (390 / 576)

Opération liée d'achat-vente _ Matched sale-purchase transaction. Arrangement par lequel la Fed vend des titres et l'acheteur convient de les revendre à la Fed à une date proche souvent appelée reverse repo, mise en pension de titres, cette opération revient à une vente temporaire à l'open market qui exerce un effet restrictif sur la monnaie centrale. (383 / 580) Voir aussi Repo.

Opérations d'open market _ Open market operations. Achat ou vente de titres par la banque centrale sur le marché. Aux États-Unis, la Fed opère sur le marché des fonds fédéraux, c'est-à-dire le marché des bons du Trésor. (325, 347 / 540, 571-2, 580-1)

Opérations de refinancement à plus long terme _ Longer-term refinancing operations. Opérations d'open market de l'Eurosystème, à périodicité mensuelle, similaires aux opérations d'achats-ventes définitives de titres (outright operations) de la Fed, assorties d'une échéance de trois mois. (390 / 576 581, 660, 666)

Opérations défensives d'open _ Market defensive open market operations. . Opérations d'open market de la Fed sur le marché des bons du Trésor destinées à neutraliser les variations des facteurs autonomes affectant la base monétaire (par exemple, variations des créances de la banque centrale sur le Trésor). (381 / 580)

Opérations dynamiques d'open _ Market dynamic open market operations. Opérations d'open market ayant pour objectif de faire varier le niveau des réserves des banques et la base monétaire, c'est-à-dire le montant de monnaie centrale. (381 / 580)

Opérations principales de refinancement _ Main refinancing operations. Principal instrument de politique monétaire de l'Eurosystème dont la périodicité est hebdomadaire et la durée de deux semaines. L'Eurosystème prête de la monnaie centrale aux banques contre remise de garanties (collatéral), par des opérations de prise en pension qui consistent à acheter des titres puis à dénouer l'opération à un prix et dans un laps de temps déterminés. L'Eurosystème fixe le taux d'intérêt appliqué à ce type d'opérations, le Refi, qui est son principal taux directeur. (390 / 576, 660, 666)

Organisation mondiale du commerce (OMC) _ World Trade Organization (WTO). Organisation internationale établie à Genève, créée en 1995à l'issue des négociations du cycle d'Uruguay (1986-1994). Les accords de l'OMC portent sur les marchandises, les services et la propriété intellectuelle. Ils énoncent les principes de la libéralisation et les exceptions autorisées ainsi que les engagements pris par les différents pays pour réduire les droits de douane et les autres obstacles au commerce et pour ouvrir et maintenir ouverts les marchés de services. Ils établissent les procédures à suivre pour régler les différends. De nouveaux accords peuvent être ajoutés à l'ensemble, comme le programme de Doha (Qatar) pour le développement, lancé en 2001. (471)

haut de page

 

P

Pair (valeur au pair) _ Par value. Voir Valeur nominale.

Panique bancaire _ Bank panic. Défaillance simultanée de plusieurs banques pendant une crise financière. (201 / 267, 337, 444, 461, 466, 555, 586)

Panique financière _ Ffinancial panic. Effondrement général des marchés et des intermédiaires financiers dans une économie. (47 / 58, 267, 337, 461, 491, 555, 586)

Papier commercial ou billet de trésorerie _ Commercial paper. Titre de dette à court terme émis par une entreprise ou une institution financière. Comme les sûretés sont des titres et non des garanties réelles, il vaudrait mieux parler de papier financier que de papier commercial. (391)

Papier commercial adossé à des actifs (ABCP) _ Asset-backed commercial paper (ABCP). Titre de dette à court terme émis par un véhicule ad hoc, dénommé conduit, adossé à un portefeuille d'actifs et vendu à des investisseurs sur le marché du commercial paper. (280, 289)

Partage du risque _ Risk sharing. Processus de création et de vente d'actifs dont les caractéristiques sont familières au public, et remploi des fonds collectés pour acquérir d'autres actifs qui peuvent être beaucoup plus risqués. (40 / 47)

Passifs _ Liabilities. Engagements ou dettes. (26 / 28)

Pension _ Repo. Crédit de trésorerie sécurisé par le dépôt en garantie de titres. (383 / 576)

Pension livrée contre effets. Voir Repo.

Perpétuel _ Perpetuity. Voir Titre de rente.

Phase conjoncturelle. Voir Cycle conjoncturel.

Placement. Voir Prisme ferme.

Plafond de taux d'intérêt _ Deposit rate ceiling. Limitation du taux d'intérêt maximum servi sur les dépôts. (290 / 393)

Plus value. Voir Taux de gain en capital

Politique budgétaire (financière) _ Fiscal policy Politique de l'État relative à la dépense publique et aux impôts. (12 / 14)

Politique d'indulgence prudentielle _ Forebearance policy. Refus délibéré des autorités de supervision américaines de fermer les institutions d'épargne (savings & loan associations) et les banques défaillantes exposées aux conséquences de leurs prises de risques excessives dans l'immobilier commercial et le forage pétrolier, dans la décennie 1990. (359, 477)

Politique de stop and go. Voir Cycle conjoncturel politique

Politique discrétionnaire _ Discretionary policy. Politique définie par les autorités visant à éliminer le chômage élevé. (634 881)

Politique monétaire _ Monetary policy. Régulation de l'offre de monnaie et des taux d'intérêt. (10 / 13 613, 617, 625, 628, 638, 649, 651-8, 661)

Politique monétaire accommodante _ Accommodating policy. Politique monétaire volontariste cherchant à promouvoir le plein emploi. (625 / 866)

Portefeuille _ Portfolio. Collection ou assortiment d'actifs. (41 / 48)

Portefeuille de négociations _ Trading account. Compte où les positions sont prises principalement dans le but de vendre à court terme (ou avec l'intention de vendre afin de profiter des fluctuations des prix à court terme), tels que les investissements directs en capital. (497)

Première introduction en Bourse _ Initial public offering (IPO). Première introduction en Bourse des titres d'une société ou d'une collectivité publique. (191 / 255)

Présentation monétaire de la balance des paiements. Présentation qui sépare les opérations des intermédiaires financiers monétaires avec l'extérieur de celles des agents non financiers, de manière à retrouver et analyser les origines de la création ou de la destruction de monnaie par l'extérieur. Cette présentation est privilégiée dans l'Eurosystème. (721)

Prêt, crédit _ Simple loan. Instrument du marché du crédit qui procure à l'emprunteur un montant de fonds dont le principal, augmenté de paiements supplémentaires (intérêts), doit être remboursé au prêteur à l'échéance (date de maturité). (70 / 90)

Prêt à versements constants _ Fixed-payment loan. Instrument de marché du crédit qui met à disposition d'un emprunteur un montant remboursable par paiement fixe périodique (habituellement mensuel) pendant la durée du prêt. (72 / 91)

Prêt amorti _ Fully amortized loan. Voir Prêt à versements fixes.

Prêt hypothécaire risqué _ Subprime mortgage. Prêt hypothécaire immobilier résidentiel à un emprunteur dont l'historique de crédit est médiocre. (207 / 147, 275)

Prêteur en dernier ressort _ Lender of last resort. Fournisseur de réserves aux institutions financières quand nul autre n'est en mesure de le faire afin d'empêcher une crise financière. (384 / 442, 468, 527, 585, 655, 658-667, 737)

Prévision optimale _ Optimal forecast. Meilleure évaluation du futur utilisant toute l'information disponible. (153 / 173)

Principe d'inefficacité de la politique économique _ Policy ineffectiveness proposition. Conclusion du modèle néoclassique qui soutient que toute politique anticipée n'exerce aucun effet sur les fluctuations du produit global. (648 / 894)

Prime de risque _ Risk premium. Écart entre le taux d'intérêt d'un actif à risque de défaut et celui d'un actif sans risque. (124 / 144)

Principe de Taylor _ Taylor principle. Principe selon lequel les autorités monétaires devraient augmenter le taux d'intérêt plus que la hausse de l'inflation. (413 / 624)

Prise ferme et placement _ Underwriting. Achat de titres à une société à un prix prédéterminé et vente sur le marché. Activité de base des banques d'affaires ou d'investissement. (28, 46 / 254 259)

Problème de l'incohérence temporelle _ Time-inconsistency problem. Survient quand les responsables de la politique monétaire mènent une politique discrétionnaire à caractère expansionniste qui est attrayante à court terme mais conduit à de mauvais résultats à long terme. (316 / 598)

Problème du passager clandestin _ Free-rider problem. Situation où des agents qui ne paient pas pour accéder à l'information tirent avantage de l'information qu'ont payée d'autres agents économiques. (176 / 237)

Problème principal-agent, relation d'agence _ Principal-agent problem. Problème de risque moral qui apparaît lorsque les dirigeants gestionnaires (agents) agissent dans leur propre intérêt plutôt que dans celui des actionnaires propriétaires (principaux), en raison d'incitations divergentes. (180 / 242)

Produit de crédit structuré _ Structured credit product. Titre adossé aux flux de revenus d'actifs sous-jacents construit de façon à présenter des propriétés de risque qui satisfont les préférences variées des investisseurs. (207 / 278)

Produit global _ Aggregate output. Production totale de biens finals et de services dans l'économie. (8 / 24 791)

Produit intérieur brut (PIB) _ Gross domestic product (GDP). Valeur du total des biens finals et des services produits dans une économie pendant une année. (12, 21 / 14, 24)

Produits dérivés financiers _ Financial derivatives. Instruments dont les revenus sont liés à des titres antérieurement émis, utilisés pour réduire les risques. (286 / 197, 387)

Voir aussi CDS.

Propension marginale à consommer _ Marginal propensity to consume. Pente de la droite représentant la fonction de consommation qui mesure la variation de la dépense de consommation consécutive à l'augmentation d'un euro du revenu disponible. (521)

haut de page

 

Q

Quotas _ Quotas. Restriction sur les quantités de biens étrangers qui peuvent être importés. (440 / 684)

haut de page

 

R

Ratio de capital ajusté des risques _ Risk-adjusted capital ratio. Ratio de solvabilité d'une banque où le dénominateur est le produit du total des actifs multipliés par le coefficient de risque qui leur est affecté. Cette pondération peut être forfaitaire (ratio Bâle I, par exemple) ou calculée par les agences de notation (dans le cas simple, ratio Bâle II) ou par la banque elle-même à l'aide de modèle interne probabiliste validé par l'autorité de surveillance (ratio Bâle II calculé selon des méthodes avancées). (346, 453)

Ratio de levier financier _ Leverage ratio. Pour une entreprise ou un fonds d'investissement, rapport de la dette totale à long terme aux capitaux propres, qui sert à exprimer la part des investissements financée par les créanciers. Pour une banque, l'usage définit le ratio de levier financier comme l'inverse du ratio de fonds propres, c'est-à-dire comme le rapport du capital d'une banque à ses actifs. Ce ratio exprime un multiplicateur de fonds propres, le nombre d'unités d'actifs que peut générer une unité de capitaux propres. (260 / 344)

Ratio de solvabilité _ Solvency ratio. Rapport des capitaux propres au total des actifs. (343)

Ratio européen de solvabilité _ European solvency ratio. Dans l'Union européenne, il résulte des directives relatives à l'adéquation des fonds propres. Inspiré des recommandations du Comité de Bâle I (1988), ce ratio s'applique à toutes les banques et aux entreprises d'investissement depuis l'entrée en vigueur en 1993 du marché unique. La définition de ce ratio a été modifiée à plusieurs reprises pour s'adapter à Bâle II (directives de 2006 et 2009) et à Bâle III (directive de 2011). (435, 452)

Rationnement du crédit _ Credit rationing. . Refus par un prêteur d'accorder des crédits même si les emprunteurs acceptent de payer le taux d'intérêt exigé, voire un taux supérieur, ou encore restriction des prêts par rapport au montant espéré. (244 / 322, 838)

Récession _ Recession. Période pendant laquelle le produit global décline. (8 / 10)

Réévaluation _ Revaluation. Fixation d'une nouvelle valeur fixe plus élevée d'une monnaie. (473 / 726)

Régime (de taux) de change fixe _ Fixed exchange rate regime. Régime de change dans lequel le prix d'une monnaie nationale est défini en termes d'un nombre fixe d'unités d'une ou de plusieurs monnaies étrangères, soit directement, soit à travers leur définition en termes d'un étalon commun (en général un métal précieux). Habituellement, les banques centrales achètent et vendent leur propre monnaie nationale pour maintenir ces taux de change. (470 / 71, 722)

Régime (de taux) de change flottant _ Floating exchange rate regime. Régime de change où les valeurs des monnaies peuvent varier les unes par rapport aux autres. (470 / 722)

Règle de croissance monétaire à taux constant _ Constant-money-growth-rate rule. . Règle de politique monétaire préconisée par les monétaristes selon laquelle la banque centrale veille à la croissance de la masse monétaire à taux constant. (639 / 882)

Règle de Taylor _ Taylor rule. Règle de politique monétaire due à l'économiste John Taylor qui explique les déterminants de l'objectif de taux des fonds fédéraux. (412 / 623, 626, 651, 653, 832, 906)

Règle Volcker _ Volcker rule. Dispositions du Dodd-Frank Wall Street Reform and Consumer Protection Act du 21 juillet 2010 qui prévoient, sous certaines exceptions, qu'une entité bancaire ne doit pas exercer de négociations de marché pour compte propre ni acquérir ou conserver des intérêts, des liens en capital ou tout autre droit de propriété, dans un hedge fund ou un private equity fund, ni promouvoir ces types de fonds alternatifs. (366)

Réglementation prudentielle _ Prudential supervision. Voir Régulation financière. (263 / 342, 435)

Régulation financière (contrôle prudentiel) _ Financial supervision (prudential supervision). Supervision des institutions financières et de leurs opérations. (263 / 349, 455, 740)

Régulation macro-financière _ Macroprudential regulation. Politique de régulation visant à influencer les conditions globales des marchés du crédit. (417 / 455)

Relation d'agence. Voir Problème principal-agent.

Rendement _ Return. (80 / 98, 118). Voir Taux de rendement.

Rendement anticipé _ Expected return. Rendement d'un actif attendu la période suivante. (91 / 109)

Rendement courant _ Current yield. . Approximation du rendement jusqu'à la maturité restant à courir qui est égale au rapport du coupon annuel au prix du titre. (78)

Repo. Pension, crédit de trésorerie sécurisé par le dépôt en garantie de titres. (383 / 576)

Repo : pension livrée contre effets _ Repo : sale and repurchase agreement. Opération d'achat-vente liée, arrangement par lequel une partie (institution financière, banque centrale) achète des titres, étant entendu que le vendeur les rachètera à très court terme (en général moins d'une semaine). (383 / 302, 576)

Réserves _ Reserves. Somme des avoirs des banques détenus en dépôts dans les comptes de la banque centrale, plus les espèces détenues en caisse et au coffre dans les banques. (228, 347 / 302, 306, 393, 540

Réserves (officielles) de change _ International reserves. Actifs en monnaies (devises) étrangères détenus par la banque centrale. (463 / 707)

Réserves de deuxième rang _ Secondary reserves. Bons du Trésor et des agences fédérales américaines détenus par les banques. (228 / 303, 310)

Réserve de valeur _ Store of value. Provision durable de pouvoir d'achat. (56 / 67)

Réserves empruntées _ Borrowed reserves. . Emprunt d'une banque à la banque centrale. (353 / 311, 584)

Réserves excédentaires _ Excess reserves. Réserves bancaires en excès des réserves obligatoires. (228, 347 / 302, 559)

Réserves obligatoires _ Required reserves. Pour chaque euro de dépôt dans une banque, un certain pourcentage doit être déposé au compte de réserve de la banque auprès de la banque centrale. (228, 347 / 307, 393)

Revenu _ Income. Flux de gains. (54 / 65)

Revenu global _ Aggregate income. Revenu total des facteurs de production (terre, travail, capital) dans l'économie. (21 / 24)

Revenu disponible _ Disposable income. Revenu total susceptible d'être dépensé, égal au revenu total moins les impôts et taxes. (521)

Reverse repo vente de titres assortie de rachat à une date proche. (383 / 581)

Voir aussi Opération d'achat-vente liée.

Richesse _ Wealth. Ensemble des ressources d'un agent économique comprenant tous ses actifs. (54, 91 / 109)

Richesse nette, actif net _ Net worth. Différence entre les actifs d'une société (ce qu'elle possède ou ce qui lui est dû) et ses engagements (ce qu'elle doit). Aussi dénommé equity capital, capitaux (fonds) propres. (179 / 241, 249, 266)

Rigidité des prix et des salaires _ Wage-price stickiness. Impossibilité pour les salaires de s'ajuster aux variations anticipées du niveau des prix. (650 / 897)

Risque _ Risk. Degré d'incertitude associé au rendement d'un actif. (40, 92 / 47, 110)

Risque de crédit, de contrepartie _ Credit risk. . Risque résultant de la possibilité de défaillance de l'emprunteur. (232 / 308, 318, 326, 346, 372)

Risque de taux d'intérêt _ Interest rate risk. Possibilité de baisse de rendement associée aux variations de taux d'intérêt. (82, 232 / 101, 308)

Risque moral, aléa du hasard _ Moral hazard. Risque que l'une des parties d'un contrat adopte un comportement jugé indésirable par l'autre partie à la transaction. (41 / 48, 243)

Ristournes _ Spinning. Pratique illégale pour une banque d'investissement qui consiste, à l'occasion de l'introduction en Bourse d'une action dont le cours est susceptible de flamber, à attribuer ces titres à des prix sous-évalués à des dirigeants d'autres sociétés pour attirer leur clientèle future. (191 / 255)

RMBS. Voir Titres émis en représentation de prêts immobiliers résidentiels.

ROA. Voir Coefficient de rendement.

ROE. Voir Coefficient de rentabilité.

haut de page

 

S

Sauvetage bancaire _ Bank bailout. Intervention de l'État (Trésor) pour recapitaliser des banques défaillantes, notamment des banques trop grandes pour faire faillite. (446, 448, 450)

Schéma incitatif équilibré _ Incentive-compatible. Contrat dans lequel les incitations des deux parties sont en ligne et compatibles entre elles. (184 / 247)

Seigneuriage _ Seignorage. Revenu pour l'État provenant de l'émission de monnaie. (492 / 754)

Services de liquidité _ Liquidity services. Services financiers fournis par les intermédiaires à leurs clients pour faciliter leurs transactions. (40 / 49)

Shareholder détenteur de parts d'une société non cotée. (147 / 167)

SIFI. Voir Institutions financières d'importance systémique.

Société de capital-risque _ Venture capital firm. Intermédiaire financier qui rassemble les ressources de partenaires et utilise les fonds pour aider une jeune pousse à démarrer un nouveau projet. (182 / 244)

Société de participations bancaires ou conglomérat bancaire _ Bank holding company. Société qui détient une ou plusieurs banques. (283 / 302, 341, 385)

Société sous régime du Edge Act (Etats-Unis) _ Edge Act corporation. Filiale à statut particulier d'une banque américaine spécialisée dans les opérations internationales. (308 / 416)

Spécialistes en valeurs du Trésor _ Primary dealers. Sociétés privées ou institutions bancaires sélectionnées par la banque centrale comme contreparties exclusives des transactions d'achat/vente de titres à l'open market. (382 / 34)

Sponsor. Une institution financière est sponsor d'un fonds d'investissement lorsqu'elle travaille en tant qu'associé, commandité, gestionnaire ou fiduciaire d'un fonds, choisit ou contrôle la majorité des administrateurs, des fiduciaires ou des gestionnaires d'un fonds ou encore partage le même nom ou une variante du même nom avec le fonds. (283, 280, 288)

Stabilité des prix _ Price stability. Situation d'inflation basse et constante. (315 / 517, 597)

Structure de cantonnement d'actifs _ Structured investment vehicle (SIV). Entité juridique créée pour acquérir un portefeuille d'actifs, financé par la vente d'obligations hiérarchisées selon l'ordre de priorité où elles reçoivent les revenus collectés sur les actifs du portefeuille sous-jacent (ABS). (210 / 277)

Structure par risque des taux d'intérêt _ Risk structure of interest rates. Relation entre les taux d'intérêt de divers titres à durée égale restant à courir jusqu'à l'échéance. (123 / 143)

Structure par terme des taux d'intérêt _ Tterm structure of interest rates. Relation entre les taux d'intérêt sur des titres de différentes maturités. (123 / 152)

Subprime. Voir Prêt hypothécaire risqué.

Sûreté, garantie, ou collatéral _ Collateral. Sûretés remises au prêteur pour garantir le remboursement de la dette dans le cas où l'emprunteur est incapable d'en assurer les paiements contractuels. (171 / 246, 322)

Sur-réaction du taux de change _ Exchange rate overshooting. Phénomène qui se traduit par une variation à court terme du taux de change supérieure à sa variation à long terme quand l'offre de monnaie s'ajuste. (451 / 698)

Système bancaire dual _ Ddual banking system. Système des États-Unis où coexistent des banques contrôlées par l'État fédéral et des banques licenciées par les États fédérés. (283 / 382)

Système bancaire parallèle _ Shadow banking system. Système financier dans lequel le crédit bancaire est remplacé par des prêts issus du marché des titres. (284 / 277, 385)

Système de Bretton Woods _ Bretton Woods System. Système monétaire international en vigueur de 1945 à 1971 dans lequel les taux de change sont fixes vis-à-vis du dollar des États-Unis et où le dollar est convertible en or à taux fixe à la demande des États et des banques centrales étrangers. (470 / 723)

Système de paiements _ Payments system. Ensemble des méthodes permettant de conclure des transactions dans une économie. (57 / 69)

Système de réserve fédérale (la Fed) _ Federal Reserve System (the Fed). La banque centrale, autorité responsable de la politique monétaire aux États- Unis et les 12 banques de réserve fédérale de districts. (12 / 383, 525, 528)

Système européen de banques centrales (SEBC) _ European System of Central Banks (ESCB). Créé en 1998 en application du traité instituant la Communauté européenne (traité de Maastricht), le SEBC est formé par la Banque centrale européenne (BCE) et les banques nationales des 27 États membres de l'Union européenne (en 2010). (517)

Système européen de surveillance financière (SESF) _ European System of Financial Supervision (ESFS) S'inspirant du rapport de Larosière (2009), le SESF, entré en vigueur le 1er janvier 2011, est composé du Comité européen du risque systémique ainsi que d'un réseau d'autorités nationales de surveillance financière travaillant en coordination avec de nouvelles autorités européennes de surveillance:

- European Banking Authority (EBA), Autorité bancaire européenne,
- European Securities and Markets Authority (ESMA), Autorité européenne des marchés financiers,
- European Insurance and Occupational Pensions Authority (EIOPA), Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles.

Le SESF est fondé sur des responsabilités partagées combinant la surveillance des institutions et des marchés financiers au niveau national avec des missions spécifiques au niveau européen. Le SESF favorise aussi l'harmonisation réglementaire et la cohérence des pratiques de surveillance. (455)

haut de page

 

T

Taux de chômage _ Uunemployment rate. Proportion exprimée en pourcentage de la population active sans emploi. (8 / 9)

Tarif douanier, droit de douane _ Tariff. Taxe sur des biens importés. (440)

Taux au jour le jour _ Overnight cash rate. Taux d'intérêt sur les prêts interbancaires à très court terme dans l'euro zone. (390 / 569)

Taux cible de refinancement _ Target financing rate. Objectif de taux d'intérêt pour l'argent au jour le jour (EONIA), le taux d'intérêt des prêts interbancaires à très court terme dans l'Eurosystème. (390 / 593)

Taux d'inflation _ Inflation rate. Taux de variation du niveau des prix, habituellement exprimé par la variation annuelle en pourcentage. (9 / 11)

Taux d'intérêt _ Interest rate. Coût d'emprunt ou prix payé pour la location de fonds (habituellement exprimé en pourcentage annuel). (4 / 3)

Taux d'intérêt nominal _ Nominal interest rate. Taux d'intérêt qui ne prend pas en compte l'inflation. (84 / 102)

Taux d'intérêt réel _ Real interest rate. Taux d'intérêt ajusté des variations anticipées du niveau des prix (inflation) qui reflète avec plus de précision le coût réel de l'emprunt. (84 / 102)

Taux de change _ Exchange rate. Prix (cours) d'une monnaie exprimé en une autre monnaie. (433 / 677)

Taux de change à terme _ Forward exchange rate. Taux de change d'une transaction à terme. (434 / 677)

Taux de change au comptant _ Spot exchange rate. Taux de change applicable aux transactions au comptant. (434 / 677)

Taux de change étranger _ Foreign exchange rate. Voir Taux de change.

Taux de change réel _ Real exchange rate. Le taux auquel les biens domestiques peuvent s'échanger contre des biens étrangers, c'est-à-dire le prix des biens domestiques par rapport aux biens étrangers exprimés en monnaie domestique. (437)

Taux de chômage ne faisant pas progresser l'inflation. Voir NAIRU.

Taux de facilité marginale de prêt _ Marginal lending rate. Déterminé par la BCE, ce deuxième taux directeur est en général supérieur de 100 points de base (1 %) au Refi. (390 / 582, 592, 663)

Taux de gain en capital (plus value) _ Rate of capital gain. Variation du prix d'un titre par rapport à son prix d'achat initial. (81 / 98)

Taux de rendement rate of return. Somme des paiements reçus par le détenteur d'un titre, plus le gain (ou la perte) en capital, lors de la revente (ou du remboursement) du titre, exprimés en pourcentage du prix d'achat. (80 / 98)

Voir aussi Rendement.

Taux de rendement interne sur la durée restant à courir _ Yield to maturity. Taux d'intérêt qui égalise la valeur actualisée des flux de paiements futurs reçus d'un instrument de crédit à sa valeur actuelle. (72 / 92)

Taux de réescompte _ Ddiscount rate. Taux d'intérêt fixé par la Fed ou toute banque centrale sur les crédits d'escompte. (234, 347 / 311)

Taux des fonds fédéraux (Etats-Unis) _ Federal funds rate. Taux d'intérêt sur le prêt au jour le jour de dépôts à la Réserve fédérale. (33, 313 / 302, 585)

Taux du coupon _ Ccoupon rate. . Rapport du coupon versé annuellement sur la valeur faciale (nominale) d'un titre à intérêt fixe, exprimé en pourcentage. (72 / 91)

Taux naturel de chômage _ Natural rate of unemployment. Taux de chômage compatible avec le plein emploi auquel la demande de travail est égale à l'offre. (318, 568 / 796)

Taux naturel de production _ Natural rate level of output. Niveau d'équilibre du produit global associé au taux naturel (ou structurel) de chômage auquel s'éliminent les tendances des prix ou des salaires à changer. (557, 570 / 796)

Termes réels _ Real terms. Termes reflétant les biens et services qu'on peut effectivement acheter. (85 23, 103)

Test par le modèle structurel _ Structural model evidence. Méthode permettant de vérifier si une variable en affecte une autre en utilisant des données pour construire un modèle montrant les canaux par lesquels ces effets se transmettent. (587 / 816)

Théorie de l'agence _ Agency theory. Analyse l'effet de l'asymétrie d'information sur les comportements économiques. (174 / 242, 281)

Théorie de l'efficience des marchés _ Theory of efficient capital markets. Voir Hypothèse d'efficience des marchés.

Théorie de l'habitat préféré _ Preferred habitat theory,. Théorie due à l'économiste Franco Modigliani, très proche de la théorie de la prime de liquidité, d'après laquelle le taux d'intérêt sur un titre à long terme est égal à une moyenne des taux à court terme attendus sur la durée de vie du titre long, additionnée d'une prime à terme positive. (137 / 158)

Théorie de la courbe de Phillips _ Phillips curve theory. Théorie selon laquelle les variations de l'inflation sont influencées par l'état de l'économie en ce qui concerne la capacité de production et d'autres facteurs. (413 / 624)

Théorie de la demande d'actifs _ Theory of asset demand. Théorie pour laquelle la quantité demandée d'un actif est (1) habituellement liée positivement à la richesse, (2) positivement liée à son taux de rendement attendu par rapport à celui des autres actifs, (3) négativement liée au risque de son rendement par rapport à celui des autres actifs, et (4) positivement lié à sa liquidité par rapport à celle des autres actifs. (93 / 110)

Théorie de la parité des pouvoirs d'achat _ Theory of purchasing power parity (PPP). Théorie expliquant que les taux de change entre deux monnaies s'ajustent de façon à refléter les variations du niveau des prix des deux pays. (437/ 682)

Théorie de la préférence pour la liquidité _ Liquidity preference theory. Théorie de la demande de monnaie de J. M. Keynes. (503 / 767)

Théorie de la prime de liquidité _ Liquidity premium theory. Théorie selon laquelle le taux d'intérêt d'un titre à long terme est égal à une moyenne des taux d'intérêt à court terme, anticipés sur la durée de vie du titre à long terme, augmentée d'un terme positif, une prime de liquidité. (136 / 158)

Théorie de la segmentation des marchés _ Segmented market theory. Théorie de la structure par terme qui considère les marchés de titres de différentes maturités comme complètement séparés (segmentés) les uns par rapport aux autres, de sorte que le taux d'intérêt des titres d'une maturité donnée est déterminé seulement par l'offre et la demande de ces titres. (135 / 157)

Teneur de marché. Voir Intermédiaire.

Théorie des anticipations _ Expectation theory. Proposition selon laquelle le taux d'intérêt sur un titre à long terme est égal à la moyenne des taux d'intérêt à court terme auxquels les agents s'attendent sur la durée de vie du titre à long terme. (132 / 154)

Théorie du cycle réel _ Real business cycle theory. Théorie qui voit dans les chocs réels, de préférence technologiques, les principaux facteurs des fluctuations à court terme du cycle conjoncturel. (579 / 879)

Théorie quantitative de la monnaie _ Quantity theory of money. Théorie selon laquelle le revenu nominal est déterminé seulement par les variations de la quantité de monnaie. (501 / 605)

Titre, instrument financier _ Security. Droit de créance (obligation) sur le revenu futur, ou droit de propriété (action, part) sur les actifs de l'emprunteur, vendu par celui-ci au prêteur. (3 / 3)

Titre à intérêt fixe _ Coupon bond, obligation classique. Instrument du marché des titres qui paie un paiement d'intérêt fixe chaque année jusqu'à la date de maturité où le principal est remboursé. (72 / 91)

Titre adossé à des actifs (ABS) _ Asset-backed security (ABS). Obligations émises en représentation de prêts sous-jacents découpées en tranches hiérarchisées selon leur notation : les tranches supérieures (senior), notées AAA, reçoivent les paiements d'intérêts en priorité, tandis que les titres des tranches inférieures (mezzanine ou equity), notées par exemple A- ou BB+, sont exposés en première ou en deuxième ligne aux pertes de revenus en cas de défaillance des prêts sous-jacents. (279)

Voir aussi Titrisation RMBS.

Titres adossés à des prêts hypothécaires (MBS) _ Mortgage-backed securities (MBS). Titres qui agrègent et réduisent au moindre coût le risque de défaut des hypothèques à haut risque sous-jacentes. (207 / 276)

Titre de créance, obligation _ Bond. Titre émis en représentation d'une dette, assorti d'un engagement de paiements périodiques pendant une période de temps donnée. (3 / 3, 28, 32)

Titre de rente _ Consol Obligation perpétuelle sans date de maturité ni de remboursement du principal qui distribue des coupons fixes périodiques. (77 / 94)

Titres émis en représentation de prêts immobiliers résidentiels (RMBS) _ Residential mortgage-backed securities (RMBS). Catégorie très diffusée, dans les années 2000, d'ABS, des titres adossés à des actifs issus d'opérations de titrisation. (326)

Voir Titrisation, ABS.

Titrisation _ Securitization. Processus de transformation d'actifs financiers illiquides (prêts hypothécaires par exemple) en instruments négociables sur le marché des capitaux. (207, 289 / 283, 392)

Too big to fail « trop gros pour faire faillite ». Désir des autorités d'éviter que la défaillance d'une grande banque, quels que soient les risques qu'elle a pu prendre, n'entraîne de pertes ni pour les déposants assurés ni même pour les déposants non assurés et les créanciers non assurables. La crainte qu'une contagion des défaillances bancaires n'entraîne un effondrement du système financier tout entier (risque systémique) justifie ainsi que toute grande banque défaillante fasse l'objet d'un sauvetage public, coûteux pour l'économie et facteur d'une hausse du risque moral. (339)

Transaction au comptant _ Spot transaction. Opérations types sur le marché des changes impliquant la conversion au taux de change instantané de fonds en dépôts bancaires libellés en différentes monnaies. (434 / 677)

Transformation d'actifs _ Asset transformation. Conversion d'actifs risqués en actifs plus sûrs par création et vente de titres conformes aux préférences des investisseurs, dont le produit sert à acquérir d'autres actifs éventuellement plus risqués. (40 / 47)

haut de page

 

U

Unité de compte _ Unit of account. Tout ce qui est utilisé comme mesure de valeur dans une économie. (55 / 67)

haut de page

 

V

Valeur actualisée, valeur actuelle (escomptée) _ Present value (present discounted value). Valeur aujourd'hui d'un paiement recevable dans le futur pour un taux d'intérêt donné. Ainsi, pour un taux d'intérêt constant de 10 %, 133 euros dans trois ans ont pour valeur actuelle 100 euros aujourd'hui. Il en va ainsi car 100 euros à recevoir dans un an ont moins de valeur que 100 euros disponibles aujourd'hui, puisque ces derniers peuvent être placés dans un compte à intérêt permettant donc d'obtenir plus de cent euros dans un an. La valeur actualisée de tout instrument de crédit est très utile car elle permet de calculer la valeur aujourd'hui de cet instrument comme la somme de ses paiements futurs actualisés. (69 / 89)

Valeur liquidative _ Net asset value (NAV). Valeur liquidative des parts de fonds d'investissement (mutual funds, MMMF) et des organismes de placement collectif (SICAV, FCP). (394)

Valeur nominale _ Face value. Montant final prédéterminé payé au détenteur d'un titre à coupons à son date de maturité. Également appelée valeur au pair. (266 / 91)

Véhicule spécial de titrisation (SIV, SPE) _ Collateralized debt obligation (CDO). Véhicule spécial de titrisation (SIV, SPE) utilisé pour fabriquer des obligations structurées adossées à des actifs. CDO désigne aussi bien l'entité juridique de titrisation que les titres structurés. Un CDO distribue les intérêts perçus sur un portefeuille d'obligations émises en représentation de prêts (asset-backed securities), notamment des prêts hypothécaires. (208 / 279, 445, 494)

Vente à découvert _ Short sale. Emprunt de titres auprès des brokers ou des banques d'investissement et vente de ces titres sur le marché, avec l'espoir de réaliser un gain en rachetant des titres analogues (en couverture de position courte) pour les restituer après une baisse de leur prix. (162 / 191, 446)

Vente à l'open market _ Open market sale. Vente de titres par la banque centrale qui diminue la quantité de monnaie centrale. (348 / 543)

Vente de dérivé à nu _ Naked short sale. Vente dans laquelle un donneur d'ordres prend des positions vendeuses sans disposer de l'assurance raisonnable de pouvoir, notamment par le recours à des emprunts de titres, procéder en temps voulu à la livraison des instruments financiers correspondants. À la différence de la vente à découvert, les titres ne sont pas physiquement empruntés ni restitués, et le gain résulte simplement des différences entre le prix de vente et le prix d'achat après la baisse espérée. (446)

Vérification coûteuse du résultat _ Costly state verification. Surveillance des activités d'une entreprise processus coûteux en temps et en argent. (181 / 244)

Vitesse de la monnaie _ Velocity of money. Le taux de rotation de la monnaie, c'est-à-dire le nombre de fois par an où un euro est dépensé en achat de biens finals et de services produits dans l'économie. (500 / 637)

haut de page

A | B | C | D | E | F | G | H | I | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V


 






Copyright © 1995 - 2013 Pearson - France
Mentions légales et Politique de confidentialité

Retour au haut de la page